axelle rioult

| (6 vues)


Lisières - Artothèque de Caen - Septembre-Octobre 2009

C'est autour d'une interrogation sur la retenue que tourne la recherche d'Axelle Rioult. Quelque chose trahit toujours une ambiguité, une matière qui n'arrive pas à prendre forme. Et c'est en ce sens qu'il paraît possible d'interpréter la relation profonde de son travail à une problématique de l'adolescence comme puissance d'indétermination : une temporalité variable, allongée ou télescopée, où des éléments contraires sont toujours l'un par rapport à l'autre dans une relation troublée, traduisant la réémergence incertaine de présences anciennes, aussi bien qu'une inquiétude à surgir réellement. La poussière est porteuse de cette indétermination tantôt sensuelle, tantôt menaçante, qui évoque parfois les expériences spirites des débuts de la photographie, où la notion même d'impression photographique renvoyait à l'émergence spectrale, et à la possibilité de voir par le médium ce que le regard direct ne pouvait pas capter.[...]
Extrait de Puissance suspendues de Christiane Vollaire

Puissances suspendues de Christiane Vollaire au format pdf
Dossier de Presse - Artothèque de Caen au format pdf